Alexandra Capdevila Muntadas, « Le rôle des réseaux de migration dans l’immigration française en Catalogne aux XVIe et XVIIe siècles. Une approche méthodologique à partir de l’enregistrement des Français du 1637 » [Sept. 23, 2016]

 Summary

Quatrième rencontre du groupement RES-HIST, Nice, MSHS Sud-Est, 22 au 24 septembre 2016

Alexandra Capdevila Muntadas, Generalitat de Catalunya, « Le rôle des réseaux de migration dans l’immigration française en Catalogne aux XVIe et XVIIe siècles. Une approche méthodologique à partir de l’enregistrement des Français du 1637 »

Au cours des XVIe et XVIIe siècles, la Monarchie Hispanique a reçu un apport migratoire en provenance du Midi de la France. En Catalogne, les Français représentent entre 15 et 20 % des mariages ayant eu lieu entre la première moitié du XVIe et le premier quart du XVIIe siècle. Les études sur cette immigration ont été initiées, en Catalogne, par Jordi NADAL et Emili GIRALT dans les années 1960. Depuis, les historiens suivants ont suivi leur approche méthodologique qui consiste à étudier : la proportion des Français dans les registres des mariages, la chronologie de leurs arrivées dans la communauté d'accueil, leur métier, leur origine géographique, les causes de la migration. Bien que les modalités de cette immigration ne soient pas bien connues, quelques indications nous font penser à l'existence d'un réseau d’immigration. L‘objectif de notre travail sera atteint s'il est prouvé que l'immigration française a été organisée par un réseau, à partir de l'analyse de la "Matricula  de francesos de 1637" (Archives de la  Couronne d'Aragon,  Conseil d'Aragon, leg. 551)

Tags: analyse de reseaux espagne france immigration migration res-hist reseaux

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode